IMPOSSIBLE N’EST PAS FRANÇAIS

Le Théâtre a ce pouvoir fou  de nous faire vivre des émotions uniques, qu’il soit absurde,tragique,dramatique,du vaudeville ou de boulevard, il a cette capacité de toucher le plus profond, le plus enfoui des sentiments  

Dans les années 1870, les spécificités du fer et son comportement sont bien mieux maîtrisés, les ingénieurs et les architectes de l’époque font preuve d’audace et laissent place à l’imagination. 

Au début des années 1880, les entreprises Eiffel sont placées au cinquième rang des constructeurs français, grâce à leurs capacités d’invention dans les procédés de montage et grâce à leurs précisions dans la fabrication et l’assemblage.

En 1884, quand le projet d’une tour (et non un pylône soyons bien d’accord) de trois cents mètres sera évoqué pour la première fois, la réputation de Gustave Eiffel est donc déjà bien établie, elle est de dimension nationale, voire internationale. Bien qu’âgé de 52 ans à cette époque, et après avoir été farouchement sceptique, il s’est finalement laissé embarqué dans cette aventure complètement surréaliste, avec une excitation et un enthousiasme d’adolescent découvrant l’amour pour la première fois. 

Même si l’idée n’est pas née de son imagination, il lui donnera son nom et surtout la défendra jusqu’à ses derniers jours

Au-delà de l’enjeu technologique, Gustave Eiffel était loin d’imaginer que ce projet fou deviendrait le symbole de la capitale Française 

La pièce « Plus Haut que le ciel » raconte cette ambition incroyable pour faire monter un rêve plus haut que les nuages .

Au delà du fait historique, la pièce nous soulève, maintenus par la volonté et la créativité sans limite de tous ces protagonistes qui ont un jour cru en leur projet .

Une pièce merveilleusement mise en scène par Jean-Laurent Silvi, rythmée par des décors mouvants qui donnent à l’histoire une cadence envoûtante à faire remonter le temps… le temps d’un instant, un instant qui a déjà fait  changer  mon regard sur cette grande Dame qui veille sur Paris .

Impossible n’est pas Français disait Napoleon quelques années avant … et il avait raison 

Un énorme BRAVO aux 7 comédiens, merci pour ce délicieux moment d’histoire teintée d’intelligence et d’humour.

En sortant du Théâtre Fontaine,  fière d’avoir été le témoin d’une histoire fabuleuse,  j’ai eu à l’esprit cette citation d’Antoine  de Saint-Exupéry : «  Faites que votre rêve dévore votre vie, pour que votre vie ne dévore pas votre rêve »

Auteur : Florence Lefebvre, Julien Lefebvre
Artistes : Frédéricw we Imberty, Margaux Van Den Plas, ThomasRonzeau, Axel Blind, Nicolas Le Guen, Jean Franco, Héloïse Wagner
Metteur en scène : Jean-Laurent Silvi

PLUS HAUT QUE LE CIEL

Théâtre Fontaine jusqu’au 16 février

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :