Avec «UNE CHANCE INSOLENTE», c’est une affaire conclue

François, la soixantaine, est un sale gosse.

Capable des pires crasses.
A chacune d’entre elles, on se dit « C’est impossible qu’il ne soit pas puni »…

Eh bien si, à chaque fois il s’en sort, et insolence suprême, son nouvel avenir semble encore plus radieux que le précédent. Comme quoi il n’y a de la chance que pour la canaille !

Disparaitre du domicile conjugal sans avertir sa femme et sa fille, faire le mort pendant six ans et
revenir comme si de rien n’était ? Faut oser.

S’attaquer au nouveau compagnon de sa femme, alors que le malheureux souffre d’un
burnout ? Faut un sacré culot.

Passer à travers un tourbillon de rebondissements inracontables en si peu de lignes… faut le voir pour le
croire.

Mais quand surgit un personnage insensé qui va le confronter à une situation inimaginable… là, on se dit que sa chance insolente va enfin l’abandonner… eh ben… réponse sur scène, avec cinq personnages en délire, au milieu des rires et des répliques percutantes qui sont la marque de fabrique des pièces d’Olivier Lejeune.

Pour preuve, ses précédentes : « Tout bascule » « Dévorez-moi » « Presse pipole » « Pourquoi moi ? » « La symphonie des faux culs » « Le bouffon du président » « La croisière s’éclate ».

Pour av réuni une telle distribution, auteur et producteur ont eux aussi une chance insolente…qu’ils espèrent bien vous transmettre !

Une chance insolente

EN FRANCE, SUISSE ET BELGIQUE 

A PARTIR DE SEPTEMBRE 2020 JUSQU’A AOUT 2021

POUR TOUTE DEMANDE D’INFORMATION :

olivier@lesgrandstheatres.com / +33 2 32 57 01 09

jerome@lesgrandstheatres.com / +33 6 11 86 09 80

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :